Daesh revendique l’attaque a la gifle envers Manuel Valls

Notez

C’est un coup dur et ferme envers l’ex-premier ministre du gouvernement hollande.

L’attaque a eu lieu alors que le candidat à la présidentielle de 2017 se prêtait au jeu du bain de foule.

D’après les premières déclaration du parquet, l’assayant se serait radicalisé sur les champs de bataille de la loi El Khomri.

Les témoins l’aurait entendu crier « iiii-salope » au moment de l’agression.

L’individu était bien connu des services de sécurité, il risquerait la déchéance de nationalité et une expulsion de la France vers la Guyane.

 

Vous aimerez également

Be the first to comment on "Daesh revendique l’attaque a la gifle envers Manuel Valls"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*