Coupe Davis en Guadeloupe : Du sable pour remplacer la terre battue

coupe davis en guadeloupe
Notez

La Guadeloupe sera la terre d’accueil du premier tour de la Coupe Davis qui verra s’affronter le Canada et la France. Une perspective pour le moins intéressante du point de vue économique et promotionnel pour l’île.

Néanmoins le coût de l’organisation faisait polémique en fin d’année, alors que la nouvelle équipe dirigeante du conseil régional révélait une enveloppe largement sous-estimée par la précédente équipe. En effet, ce ne sont pas 1,5 millions mais 4,5 millions d’euros qui seraient nécessaires à l’organisation de cet événement.

Suite à de nombreuses discussions et moult négociations, des solutions ont été trouvées afin de maintenir le début de la compétition sur le territoire. Des économies seront réalisées au niveau des infrastructures et notamment de la terre battue qui pesait 500 000€ dans la balance.

Ainsi, le sable battue, ce revêtement inédit pour un terrain de tennis, sera utilisé pour recouvrir la surface de jeu. Une teinture rougeâtre organique sera appliquée pour ne pas perturber le jeu des protagonistes. La technique devrait permettre d’obtenir des terrains de qualité équivalente à ceux de rolland garros.

Les gradins quant à eux seront construits selon la technique traditionnelle dite des « châteaux de sable » grâce à l’aide des plus grands spécialistes  locaux en la matières.

Une construction résolument tournée vers le renouvelable, puisque toute cette matière première reviendra à sa fonction première… l’accueil des habitants et des toursites sur les plages de l’archipel.

 

Vous aimerez également

Be the first to comment on "Coupe Davis en Guadeloupe : Du sable pour remplacer la terre battue"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*